La grossesse nerveuse

La grossesse nerveuse chez la lapine, et beaucoup plus rarement mais existante chez le lapin mâle, est un phénomène courant en lien direct avec les hormones de l'animal, lié à la reproduction chez cette espèce.. 

La lapine se retrouve confrontée à un dérèglement hormonalC'est l'excitation qui provoque une ovulation qui va elle-même entraîner le développement de l'utérus, une formation de corps jaune puis le gonflement des glandes mammaires. Son corps se prépare à la gestation alors que les ovules ne sont pas fécondés par un spermatozoïde. Ces différents changements entraînent l'apparition d'un comportement maternel chez la lapine.

Les lapines n'ont pas de chaleurs à proprement parler: elles sont toujours disponibles à l'accouplement et, comme chez la chatte, l’ovulation est dite provoquée (c’est lors de l’accouplement que l’ovule est libéré). Leur fertilité est cependant maximale au printemps et c'est aussi à cette période qu'apparaissent souvent les pseudo-gestations ou grossesses nerveuses. Il semble que cela touche surtout les lapines jeunes, qui n’ont eu qu’une seule vraie gestation. Dans ce cas, le corps de la lapine et surtout son utérus évolue de la même façon que si il y avait une vraie gestation. Il y a production de l’hormone de gestation, la progestérone, qui provoque, entre autres, tous les signes de la gestation chez la lapine.


Il est à noter qu'à aucun moment du cycle les lapines ne doivent perdre du sang, la lapine n'ayant pas de règles. Si vous constatez un écoulement de sang, il peut s'agir d'un problème urinaire comme d'un problème gynécologique qui nécessite une visite chez le vétérinaire.

A certaines périodes, principalement durant la belle saison, les lapines sont plus excitées. Cette excitation sexuelle se caractérise par une hyperactivité, de l'agressivité et une excitation sexuelle (envers d'autres animaux, autres lapins ou humains), une grande nervosité et un refus de se laisser manipuler ou porter, une alimentation plus importante et un marquage de son territoire plus intensif. Dans le cas d’une vraie gestation, le comportement maternel avec constitution du nid apparaît entre 25 et 30 jours après l’accouplement alors qu’il apparaît vers 10 jours après le stimulus mimant l’accouplement en cas de grossesse nerveuse. Il est donc facile de faire la différence lorsque la date d’accouplement est connue et qu’il n’y a pas eu d’autres contacts avec un mâle après.. Il arrive aussi que ces périodes d'excitation soient clôturées par une pseudo gestation.

Elles ont plusieurs origines: un accouplement qui n'a pas abouti à une réelle gestation, les hormones, la présence d'autres lapins même stérilisés mais aussi les rapports affectueux que l'on peut entretenir avec la lapine. En période de grande réceptivité, des caresses affectueuses peuvent être suffisantes pour provoquer une ovulation. Enfin, les comportements de chevauchement entre femelles pourraient participer à l’apparition de la grossesse nerveuse. Il existe cependant des cas de lapines vivant seules qui développent aussi une grossesse nerveuse.

La durée d'un cycle est de 15 à 18 jours mais il n'y a pas de règle quant à la durée et la fréquence de ces périodes d'excitation. En général les signes régressent d'eux mêmes en 15 jours (c'est le temps qu'il faut à la progestérone pour reprendre un niveau normal).

Les signes que l'on observe chez une lapine en pseudo-gestation sont des signes de comportement maternels, comme si elle se préparait à avoir une portée. La lapine va construire un nid en s'arrachant les poils de son abdomen ventral ou des épaules. Elle va aussi chercher des matériaux pour confectionner un nid douillet, comme de la paille, du foin, des bouts de laine ou de tapis. À ce stade, on arrive à la fin de la période de pseudo-gestationSon comportement peut également être plus nerveux qu'à la normale et elle peut montrer de l'agressivité. Parfois la lapine peut s'attacher à un objet.

Enfin un gonflement mammaire peut parfois survenir, ainsi qu'une montée de lait. On parle alors de lactation de pseudo-gestation. Evitez de toucher le ventre et surtout les mamelles de la lapine car ceci peut provoquer un stimulus qui entraîne la sécrétion de lait et fait durer le phénomène. Si la grossesse nerveuse dans ses premiers stades n'a rien d'alarmant, la montée de lait et la lactation alors que la lapine n'attend pas de petits est plus grave et doit motiver une consultation chez votre vétérinaire.

 

Si votre lapine présente des signes d'excitation, d'hyperactivité ou d'agressivité, il s'agit d'un phénomène passager sans conséquences, contre lequel vous ne pouvez pas faire beaucoup plus qu'attendre qu'il passe de lui-même.

 

En revanche si elle entame la construction d'un nid, les ennuis peuvent être plus sérieux. Certaines lapines peuvent ingérer de grandes quantités de poils, ce qui peut ralentir leur transit de manière importante. Il est donc prudent de leur retirer les poils de la bouche quand elles s'épilent de manière excessive

Généralement, le comportement relatif à une pseudo-gestation ne dure que quelques jours puis la femelle retourne à ses occupations et reprend ses habitudes.

Toutefois, la grossesse nerveuse peut favoriser l'apparition de tumeurs de l'utérus ou de kystes mammaires, il faut donc être attentif si le phénomène devient récurrent. Si vous ne souhaitez pas que votre lapine ait des petits, il est peut-être préférable de la faire stériliser.


Il n'est pas utile de détruire leur nid, car elles en reconstruisent souvent un autre aussitôt et la destruction du nid peut alors  prolonger la grossesse nerveuse. Il est donc préférable de les laisser faire dans la mesure où elles ne mettent pas leur santé en danger.
Le réel danger est la montée de lait, lorsque la lapine se met à produire du lait alors qu'elle ne porte aucun petit. Elle peut se présenter sous deux formes: soit il y a un réel écoulement de lait, soit les mamelles sont gonflées et du lait s'écoule dès que l'on presse dessus. Il est préférable de consulter un vétérinaire qui prescrira un traitement adapté. Certains indiquent qu'il peut parfois être utile d'ajouter du persil au régime alimentaire pour couper la montée de lait. 

Le traitement se base sur des molécules diminuant la sécrétion hormonale (progestérone) et/ou de molécules empêchant les montées de lait.
En cas de
grossesses nerveuses à répétition sur une même lapine, il est conseillé de stériliser l’animal, d’autant plus que la grossesse nerveuse est soupçonnée de favoriser l’apparition de certaines tumeurs utérines et de kystes mammaires... Plusieurs solutions sont proposées : le traitement homéopathique, la stérilisation chimique et l'ovariohystérectomie.

 

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com